Menu

Bible, Histoire, Archéologie

Bible,
Histoire,
Archéologie

Un aureus à l’effigie de Néron

découvert à Jérusalem

La découverte

Selon les chercheurs, l’aureus – pièce d’or dans la Rome antique – a été mis au jour dans les décombres de maisons juives, datant du premier siècle, ayant peut-être appartenu aux membres de la caste de prêtres (Cohanim).
Cette découverte est particulièrement importante car elle a été effectuée dans le cadre d’un projet scientifique et permet ainsi d’établir des preuves fiables sur son lieu d’extraction.

Image ci-contre : Les fouilles archéologiques du mont Sion à Jérusalem. © Shimon Gibson, Université de la Caroline du Nord à Charlotte.

Une dizaine d’année environ après l’émission de cet aureus de Néron éclata la Première révolte juive. En 67, Néron envoya un général du nom de Vespasien (qui deviendra par la suite empereur en 69) pour réprimer ce soulèvement. La révolte s’est terminée en 70 avec la destruction de Jérusalem et l’incendie de son Temple bâti par Hérode le Grand.
Selon les numismates Jane Sancinito et David Jacobson, la pièce d’or aurait été frappée à Rome en 56/57 (il n’y avait que deux sources d’émission dans l’Empire à cette époque, l’une à Rome et l’autre à Lyon). Elle a donc parcouru un long chemin pour atteindre Jérusalem. Les pièces de monnaie romaines et en particulier les aurei ont circulé principalement comme solde des militaires.
James Tabor note que la pièce date probablement de « … la même année que le dernier passage de l’apôtre Paul à Jérusalem, qui a conduit à son arrestation et à son incarcération à Césarée en vue de sa comparution devant le tribunal impérial à Rome. » Actes 21,27-40. (Voir aussi l’Apôtre Paul).

 

La pièce, appelée aureus – pièce d’or dans la Rome antique -, porte sur l’avers un portrait de Néron et une inscription :

NERO CAESAR AVG IMP : Nero Caesar Augustus Imperator.

© Université de la Caroline du Nord.

L’inscription sur l’avers de la pièce

La pièce porte sur l’avers un portrait de Néron jeune et une inscription NERO CAESAR AVG IMP : Nero Caesar Augustus Imperator. Cette légende est le titre officiel de Néron, bien que son nom complet soit aussi Claudius, pour son père adoptif, et Germanicus, pour son grand-père maternel.
Néron est devenu empereur à l’âge de 17 ans.

Image ci-contre : cette pièce d’or de la collection de la Société américaine de numismatique est de la même série que la pièce de monnaie trouvée à Jérusalem. © American Numismatic Society.

Au moment où cette pièce a été frappée, il devait avoir entre 19 et 20 ans. Le style du portrait reflète son âge et le représente dans un style plus indépendant que celui des principes artistiques en vigueur sous César Auguste.

L’inscription sur le revers de la pièce

Sur le revers apparaît une couronne de feuilles de chêne, symbole important dans la culture romaine. Elle nous est connue sous le nom de civica corona, ou couronne civique. La couronne était à l’origine un honneur militaire donné à un Romain qui avait sauvé la vie d’un citoyen dans la bataille en tuant un ennemi de l’État. Dans l’empire, ce symbole a été progressivement réservé à l’empereur.

Image ci-contre : cet aureus exposé au British Museum de Londres fait partie de la même série que la pièce d’or découverte dans le cadre du projet Zion Mont à Jérusalem. © British Museum.

Cette couronne entoure les lettres EX SC : Ex Senatus Consulto – « par ordre du Sénat » honneur donné à Néron par décret sénatorial ainsi que l’inscription PONTIF MAX TR P III : Pontifex Maximus tribunicia Potestas III. Le Pontifex Maximus est le «grand prêtre». «Elle était la fonction religieuse la plus importante à Rome», explique Jane Sancinito qui se spécialise dans la numismatique impériale et byzantine romaine. Le tribunicia Potestas, ou la puissance tribunicienne, était la plus haute puissance juridique accordée à Auguste. La légende mentionne aussi que c’est la troisième année (III) consécutive que Néron a exercé ce pouvoir et nous fournit ainsi une date précise.

Plan du site

CONTACT

9 + 5 =