Menu

Bible, Histoire, Archéologie

Bible,
Histoire,
Archéologie

Les nations cananéennes

Situation géographique

Canaan désigne dans l’Antiquité une région qui s’étend de Gaza au sud à Byblos au nord, de la Méditerranée à l’est du Jourdain, ce qui correspond à une zone aujourd’hui à cheval sur l’État d’Israël, la Palestine, une partie de la Jordanie, du Liban et de l’ouest de la Syrie.

La population
La civilisation cananéenne est très ancienne et la population cananéenne en est la principale composante. Mais on y trouve aussi des populations telles que les Houvites, les Hittites, des nomades amorites et d’autres dont ne savons rien.
Au XIIe siècle avant J.-C., l’invasion des Peuples de la mer aboutit à l’implantation des Philistins, refoulés par les Égyptiens, sur la côte méditerranéenne, tandis que les Hébreux occupent le reste de Canaan.

Dans le contexte biblique
Ce territoire est appelé ainsi du nom du personnage de Canaan, quatrième fils de Cham, lui-même troisième fils de Noé (Genèse 9, 19 et 10,6). Quittant Ur en Chaldée, Abraham se rend en Canaan à la demande de Dieu, qui promet cette terre au patriarche et à ses descendants pour toujours (Genèse 12,1-7), promesse répétée à Isaac et Jacob. C’est ensuite à Moïse que Dieu ordonne de se rendre en Canaan pour que le peuple d’Israël en prenne possession : « … je suis descendu pour le délivrer de la main des Égyptiens, et pour le faire monter de ce pays dans un bon et vaste pays, dans un pays où coulent le lait et le miel, dans les lieux qu’habitent les Cananéens, les Hittites, les Amorites, les Perizzites, les Hivites et les Jébuséens… » (Exode 3,8).

Plan du site

CONTACT

9 + 9 =